En tant qu’être humain, nous avons tous des droits; le droit à la vie, à la sûreté, à l’intégrité, à la liberté, et j’en passe. C’est la même chose sur un lieu de travail. Un travailleur a également certains droits que l’employeur se doit de respecter. Ainsi, l’employeur a des obligations, mais l’employé également. Voyons-les ensemble ci-dessous.

 

Droits des travailleurs

Commençons par les différents droits qu’a obtenus le travailleur au fil des années. On ne passera évidemment pas sur les normes de travail, comme le droit au salaire minimum, le droit aux pauses, le droit aux congés parentaux, etc. Voyons plutôt les droits en ce qui a trait à la sécurité au travail, établis par la CNESST (Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail).

 

Avoir accès à une trousse de premiers soins

Il est crucial d’avoir une trousse de premiers soins sur un lieu de travail, peu importe le domaine ou l’industrie. Votre trousse devrait contenir;

  • 1 Manuel de secourisme approuvé par la CNESST
  • 1 Paire de ciseaux à bandages
  • 1 Paire de pinces à échardes
  • 12 Épingles de sûreté (grandeurs assorties)
  • 100 Diachylons (emballés individuellement)
  • 25 Compresses de gaze stérile (10,2cm X 10,2cm) (emballés individuellement)
  • 4 Rouleaux de bandage de gaze stérile (5cm X 9m) (emballés individuellement)
  • 4 Rouleaux de bandage de gaze stérile (10,2cm X 9m) (emballés individuellement)
  • 4 Pansements compressifs stériles (10,2cm X 10,2cm) (emballés individuellement)
  • 6 Bandages triangulaires
  • 1 Rouleau de diachylon (2,5cm X 9m)
  • 25 Tampons antiseptiques (emballés individuellement)
  • 1 Paire de gants jetables
  • 1 Compresse froide instantanée
  • 1 Masque de poche avec soupape unidirectionnelle pour la réanimation cardio-respiratoire
  • Pochette «Que faire lors d’une exposition au sang» publiée par la CNESST

 

Avoir accès à un environnement de travail sécuritaire

Le travailleur a le droit, et c’est bien évident, de travailler dans un endroit sécuritaire et libre de tout danger. L’employeur doit ainsi s’assurer d’avoir des équipements qui respectent les normes de sécurité pour assurer à ses employés qu’ils puissent effectuer des tâches en toute quiétude.

Il est bien alors, et fortement recommandé, de faire inspecter ses équipements annuellement pour faire sûr qu’ils ne soient pas désuets.

 

Recevoir les formations requises

Le travailleur doit avoir accès à des formations continues en matière de santé et sécurité au travail. Les normes changent parfois d’année en année, alors il est bon de se tenir au parfum et de retourner suivre certaines formations de temps à autre, pour apprendre les nouveautés et/ou parfaire sa technique avec certains équipements. Consultez la liste des nombreuses formations offertes par Multiformation SST au www.multiformationsst.com.

 

Refuser de faire une tâche

Selon la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST – voir le site ici),  un travailleur a le droit de refuser d’exécuter un travail s’il a des motifs raisonnables de croire que l’exécution de ce travail l’expose à un danger pour sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique ou peut avoir l’effet d’exposer une autre personne à un semblable danger.

 

Avoir accès à des plans (évacuation ou procédures en cas d’accident)

Il est primordial que dans une entreprise, toutes industries confondues, il y ait un plan d’évacuation en cas d’incendie. Ce plan étant déterminé, dans l’éventualité d’un feu, les travailleurs vont savoir quoi faire, où aller, et ne courront pas comme des poules pas de tête.

 

 

Obligations des travailleurs

Les employés ont bien sûr des droits, mais ils ont également des obligations, qu’ils doivent absolument respecter pour assurer un bon roulement dans la compagnie.

 

Respecter les règles de sécurité et les procédures

L’employeur a mis sur pied certaines règles de sécurité, c’est à l’employé de les respecter. Ces règles sont établies par la CNESST et elles ne sont pas là pour rien. Elles doivent être suivies afin d’avoir un lieu de travail sain et sécure.

 

Inspecter les équipements avant chaque quart de travail

Afin d’assurer la sécurité personnelle et celle de ses collègues de travail, il est de mise de faire une inspection adéquate des équipements mobiles ainsi que les ponts roulants et élingues, et ce, avant chaque quart de travail.

 

Remplir le rapport d’incident

On a beau mieux se protéger et prendre toutes les précautions possibles, mais on reste humain et les accidents arrivent tout de même. Dans ce cas, il est important de suivre les procédures et remplir le rapport d’incident, avec la description de ce qui est arrivé, les personnes impliquées, ce qui a été utilisé de la trousse de secours et la signature de la personne ayant rempli le rapport. De cette manière, on s’assure que la situation ne se reproduise plus.

 

Accepter de suivre les formations requises

Si l’employeur a l’obligation d’offrir et de payer pour des formations pertinentes pour ses employés, les employés ont l’obligation d’accepter de suivre la formation en question. Ça ne peut qu’être gagnant pour tous les partis.

 

 

En conclusion

Vous n’avez maintenant plus d’excuses pour ne pas avoir un environnement de travail sécuritaire.

 

Pour vous former, vous ou vos employés, ou pour parfaire votre technique, consultez le Multiformation SST.com!